CSOCSOCCECCEDressageDressageAttelageAttelageEnduranceEndurancevoltigeVoltigeWesternWesternHorse-ballHorse-ballHunterHunterTRTECTRECEquifeelEquifeel

EnduranceEndurance L'ENDURANCE

Télécharger des informations complémentaires : REGLEMENT CALENDRIER CONCOURS ENDURANCE.pdf

L’endurance est une pratique sportive de l’équitation qui allie le plaisir d’une compétition à une connaissance approfondie de son cheval, dans un cadre naturel qui donne une sensation de grande liberté. Cette recherche de la compréhension du physique et du mental du cheval et de son confort amène un grand respect du cavalier pour sa monture.

Les épreuves d’endurance se courent au chronomètre sur un itinéraire balisé, de 20km (parfois 10km pour les poneys les plus petits) jusqu'à 160km en un jour pour les plus grosses épreuves, avec des contrôles vétérinaires avant, pendant et après l’épreuve. Les premières épreuves se courent à vitesse imposée (20 à 90 km en une à 3 étapes à la vitesse de 12 à 15 km/h).

Les succès français sont annuels dans cette discipline des Jeux Equestres Mondiaux et les médailles se comptent en une cinquantaine dont l'Or individuel et par Equipe aux Championnat d'Europe Senior 2007, l’Argent et le Bronze en individuel, plus l'Or par Equipe aux JEM d'Aix la Chapelle 2006. Précisons que les cavaliers PACA ont toujours été présents dans les équipes de France, souvent à 3 sur 6 !
Notre région est également une terre d'élevage dont de nombreux champions sont issus.

Pour se préparer à une épreuve :
Une épreuve d’endurance, même de 20 km, est une épreuve sportive pour laquelle le cheval comme le cavalier doivent être préparés. Il faut que le cheval possède un dressage et un entraînement adéquats, fondés sur l'équitation d'extérieur mais le travail en carrière est complémentaire. Une épreuve de 20 km dure 1h20 à 1h40 à une vitesse de 12 à 15 km/h.
La majorité des chevaux et poneys peuvent disputer une 20 km, du moment que leur trotting ne présente aucun doute de boiterie. Les équidés d’origine inconnue ont accès aux épreuves club.
Le cavalier doit avoir une autonomie équestre suffisante et une bonne connaissance de son cheval et des règles de la compétition. Le galop 2 est exigé pour les cavaliers mineurs en épreuves club. La licence de compétition est obligatoire, gratuite pour les épreuves club (20 à 60 km)
Une bonne préparation assure de meilleures performances et une garantie de longévité au cheval. Il faut de plus savoir :
- Reconnaître approximativement « le train » de course et calculer sa vitesse au passage des panneaux kilométriques à l'aide d'une table des temps très simple à apprendre.
- Veiller au niveau d'effort de sa monture, optimum et homogène au long des km.
- Prendre la fréquence cardiaque du cheval (stéthoscope ou cardiofréquencemètre) pour contrôler sa récupération après l'effort.
- Rafraîchir (parfois réchauffer après l'effort) un cheval pendant l’effort et au grooming.
- Présenter un cheval au contrôle vétérinaire.

Dès 40 km, il faudra s'entourer d'une équipe d'assistance (piste et grooming).

Renseignements :
Responsable Commission: Claudine Mathieu 06 62 72 69 01,

Haut      Précédent